Bienvenue !

BIENVENUE !
Ce blog se propose de faire découvrir quelques films (principalement muets)
moins connus de l'âge d'or du cinéma, à ce jour plus de 850 films ...
Premier message le 09.06.2010 :
Lazybones


Retrouvez-nous sur FB, ou suivez le flux RSS de ce blog en cliquant sur les icônes à votre droite ! Follow us on FB or get the feed!


Enregistrer

Rechercher dans ce blog

Archives du blog

mercredi 6 février 2013

Dynamite Dan - Bruce M. Mitchell - 1924




Kenneth MacDonald ...
Dynamite Dan McLeod
Frank Rice ...
Boss
Boris Karloff ...
Tony Garcia
Eddie Harris ...
Sherlock Jones
Diana Alden ...
Helen Havens
Harry Woods ...
Brute Lacy
Jack Richardson ...
Spike Moran
Emily Gerdes ...
Toodles
Jack Waltemeyer ...
Tim O'Rourke
Max Asher ...
(as Max Ascher)

66 minutes

Dan McLeod travaille pour Boss. Pendant que lui et les autres employés passent avec leurs brouettes bien remplies, Boss et son bras droit, Tony, les regardent passer. Alors qu'un homme fatigué s'éponge le visage Boss lui file un coup de pied au derrière ce qui provoque un embouteillage puis un geste de défense de Dan qui assomme littéralement Boss. Aussitôt Tony offre une prime à qui le mettra knock out et les hommes se précipitent derrière Dan. Pendant que les hommes sont absents, Tony s'assure que Boss est bien assommé en lui assénant un bon petit coup sur la tête et dérobe la coquette somme de $10'000 dans le coffre fort. Le frère de Boss, Sherlock un grand amateur d'enquêtes policières ne tarde pas à désigner Dan comme coupable.
Dan trouve un emploi comme professeur de gymnastique dans une école pour jeunes filles grâce à sa petite amie Helen.
Alors que les girls sont en promenade, Helen et l'une de ses amies sont prises à parti par deux individus, dont Brute Lacy, un champion de boxe qui ne fait pas dans la dentelle. Venu à la rescousse, Dan met à terre les deux hommes et se fait repérer par O'Rourke, un entraineur de boxeurs qui vient justement de laisser tomber Brute, pas assez fair play à son goût ...



Plutôt amusant ce film sans trop de prétentions dans lequel il se passe presque toujours quelque chose mis à part un petit passage à vide vers la fin de la première moitié du film alors que le héros utilise une échelle pour conter fleurette à sa dulcinée.
Boris Karloff a le rôle de Tony, il n'a aucune peine à passer pour un escroc. Dans une scène il se montre ivre. Harry Woods a un vrai gabarit de boxeur. On retrouve Frank Rice aussi.
Kenneth McDonald et Diane Alden, deux acteurs que je n'avais jamais vu jusqu'ici paraissent plutôt sympathiques.
La partie humoristique assurée par Eddie Harris est un peu lourde et ennuyeuse. De même celle avec la jeune fille peu gâtée par la nature (et très mal attifée).
On trouve plusieurs version de ce film, la version Grapevine Video présente une bonne image et un accompagnement à l'orgue. Le DVD vient de paraitre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Membres