Bienvenue !

BIENVENUE !
Ce blog se propose de faire découvrir quelques films (principalement muets)
moins connus de l'âge d'or du cinéma, à ce jour plus de 850 films ...
Premier message le 09.06.2010 :
Lazybones


Retrouvez-nous sur FB, ou suivez le flux RSS de ce blog en cliquant sur les icônes à votre droite ! Follow us on FB or get the feed!


Enregistrer

Rechercher dans ce blog

Archives du blog

mercredi 20 février 2013

Fighters of the Saddle - Robert J. Horner - 1929

Art Acord ...
Dick Weatherby
Peggy Montgomery ...
Nesta Wayne
John Lowell ...
Henry 'Bulldog' Weatherby
Tom Bay ...
Pete (Dick's cousin)
Jack Ponder ...
Tom Wayne
Betty Carter ...
Patty Wayne
Lynn Sanderson ...
Art Wayne

46 minutes

A San Pablo, une petite ville que le progrès rattrape. Un homme d'affaires fait sa fortune en ayant anticipé la construction d'une route ce qui lui permet de revendre les terrains acquis à bon prix. Surnommé Bulldog il veut mettre la main sur le ranch Wayne, dernier bastion à lui avoir résisté. Comme le père Wayne est décédé, il met la pression sur le fils Tom qu'il fait accuser, grâce à un coup monté par son neveu Pete, du vol de son coffre. Tom est arrêté mais assez vite libéré. Il rejoint le ranch où se trouve sa soeur Nesta ainsi que ses deux petits frère et soeur, Art et Patty. Le propre fils de Bulldog, Dick, est envoyé vider le ranch de ses habitants. Mais Dick comprend que son père n'est pas honnête et prend le parti de la famille Wayne ... 

Un western sans armes. Art Acord se fait rosser plusieurs fois par son cousin et son père ne veut plus entendre parler de lui. Il se montre plutôt touchant dans ce film atypique et ce rôle de fils plutôt doux. A la fin le père veut embrasser la jeune fille et c'est assez louche ... à croire que le père a toujours un grand ascendant sur son fils ?
Peggy Montgomery ouvre de grands yeux innocents. Le cousin joué par Tom Bay a des petits airs de Guinn  Big Boy Williams. Jack Ponder dans le rôle de Tom Wayne n'aura qu'une courte carrière cinématographique.
L'action n'est pas passionnante et ne dure pas très longtemps. Il semble manquer quelques scènes mais c'est l'occasion de regarder un film avec Art Acord donc on ne fait pas trop la fine bouche !

A noter que ce film s'intitule Fighters in the Saddle ou Fighters of the Saddle (et bien sûr ce titre se réfère aux hommes de main du père !)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Membres