Bienvenue !

BIENVENUE !
Ce blog se propose de faire découvrir quelques films (principalement muets)
moins connus de l'âge d'or du cinéma, à ce jour plus de 850 films ...
Premier message le 09.06.2010 :
Lazybones


Retrouvez-nous sur FB, ou suivez le flux RSS de ce blog en cliquant sur les icônes à votre droite ! Follow us on FB or get the feed!


Enregistrer

Rechercher dans ce blog

Archives du blog

lundi 4 mars 2013

Alias the Doctor - Michael Curtiz - 1932


Richard Barthelmess ...
Karl Brenner
Marian Marsh ...
Lotti Brenner
Norman Foster ...
Stephan Brenner
Adrienne Dore ...
Anna
Lucille La Verne ...
Martha Brenner, Karl's foster mother (as Lucille LaVerne)
Oscar Apfel ...
Keller
John St. Polis ...
Dr. Niergardt
George Rosener ...
Dr. Franz von Bergman


61 minutes

Martha Brenner  s'occupe de la ferme avec son fils Stephan, sa fille Lotti et son fils adoptif Karl. Elle est heureuse d'envoyer les deux garçons à Munich étudier la médecine. Alors que Karl est studieux et travaille d’arrache-pied, Stephan passe des soirées bien arrosées. A la fin de leurs études, alors que Karl est premier de l'école Stephan passe tout juste. La veille de recevoir leurs diplômes, Stephan se chamaille avec une jeune fille. Au cours de l'altercation elle roule en bas des escaliers et Stephan, paniqué l'opère secrètement. Maintenant que la jeune fille semble aller au plus mal il vient chercher l'aide de Karl qui monte voir la blessée. Alors qu'il est à son chevet il est surpris par les propriétaires de l'immeuble et un médecin appelé d'urgence. Celui-ci ne peut que constater le décès de la jeune fille et Karl est accusé du crime. Devant la commission de médecine Stephan tente bien d'expliquer que lui seul est coupable mais Karl le contre puis est expulsé de l'université.
Stephan ouvre son cabinet dans la ferme familiale tandis que Karl purge sa peine en prison. Bientôt Karl rejoint la ferme familiale et trouve la maison en deuil après que Stephan soit décédé, sans avoir prouvé la valeur de ses études. Avant de mourir il avoue sa faute à sa mère et sa soeur ...



Le film dramatique dans toute sa splendeur. Karl, le fils adoptif est reconnaissant à sa mère qu'il souhaite préserver de toutes les manières possibles en protégeant Stephan. Stephan qui n'est pas un mauvais bougre tente bien de prendre la faute sur lui mais personne ne le croit, on imagine sans peine sa difficulté à poursuivre avec un poids aussi lourd à porter sur la conscience.
La mère bien qu'heureuse en premier lieu de savoir que son fils s'est bien conduit comprend assez vite son erreur après sa mort. Une mère qui prend quand même énormément de place car elle pousse Karl à prendre la place de Stephan, privant au passage sa fille Lotti d'épouser l'homme qu'elle aime sincérement de tout son coeur : Karl.
Les deux jeunes gens seront donc voués à vivre en tant que frère et soeur pendant que Karl, maintenant un médecin réputé après avoir sauvé un jeune garçon en tant que Stephan, soigne à Vienne les déshérités avec une grande abnégation et dans la plus grande illégalité. Le final est poignant, découvert Karl est interdit d'opération alors que sa mère se meurt après l'avoir elle-même dénoncé en pensant bien faire. Désespéré Karl entame une plaidoirie visant à opérer une dernière fois ...





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Membres