Bienvenue !

BIENVENUE !
Ce blog se propose de faire découvrir quelques films (principalement muets)
moins connus de l'âge d'or du cinéma, à ce jour plus de 850 films ...
Premier message le 09.06.2010 :
Lazybones


Retrouvez-nous sur FB, ou suivez le flux RSS de ce blog en cliquant sur les icônes à votre droite ! Follow us on FB or get the feed!


Enregistrer

Rechercher dans ce blog

Archives du blog

vendredi 31 mai 2013

That Certain Thing - Frank Capra - 1928



Viola Dana ...
Molly Kelly
Ralph Graves ...
Andy B. Charles, Jr.
Burr McIntosh ...
A.B. Charles, Sr.
Aggie Herring ...
Maggie Kelly
Carl Gerard ...
Secretary Brooks
Syd Crossley ...
Valet


64 minutes

Molly Kelly vit avec sa mère Aggie et ses deux petits frères après le décès de son père. Pour échapper à une dure vie de labeur elle rêve d'épouser un millionnaire. En attendant elle travaille dans un hotel dans lequel elle tient le comptoir à tabac. Un jour elle vend une boîte de ses meilleurs cigares à un homme qui lui dit travailler pour le propriétaire de la chaine de restaurants ABC.
Pressée d'attraper son bus elle se rue à l'extérieur pour rentrer à la maison mais butte dans un jeune homme. Andy l'aide galamment à récupérer ses affaires étalées sur le trottoir et Molly court attraper son bus. Andy ayant retrouver un mouchoir lui appartenant la suit en voiture et lui fait signe alors qu'elle se trouve sur l'impériale. En cherchant dans son sac Molly aperçoit un portefeuille avec les initiales de A. B. Charles et comprend qu'elle a affaire au millionnaire de ses rêves. Andy lui propose une sortie le soir même et Molly emprunte ici et là aux locataires de l'immeuble une paire de chaussures et une robe. Subjugué par Molly Andy lui propose le mariage et Molly accepte.
Furieux de voir se fils marié sans son accord le père le déshérite et Andy retrouve Molly après qu'elle ait essayé de lui faire croire qu'elle n'était qu'une chasseuse de fortune.
Andy tente bien de travailler mais visiblement il est assez maladroit. Alors qu'il mange le lunch box apporté par Molly il entend deux ouvriers se plaindre de la qualité des restaurants ABC. Lui vient alors l'idée de vendre des lunch box faits par Molly. Ceux-ci obtiennent un grand succès et bientôt le jeune couple est à la tête d'une véritable usine qui fait beaucoup d'ombre au père ....



Une sympathique histoire qui commence avec légèreté. Petit à petit on comprend qu'il s'agit d'une véritable histoire d'amour et on a plaisir à voir le couple trouver une voie qui lui permette de trouver le succès. Le quartier est bien dépeint, les commérages vont bon train même si les habitants se montrent très cruels lorsque Molly revient sans son mari ...
On sent une touche de Capra, en ce sens que le film mêle allégrement légèreté et une certaine profondeur ce qui développe chez le spectateur une sympathie pour les protagonistes qui paraissent très vite proches de lui.
La scène où Andy caché derrière la porte vitrée utilise des caisses et des objets pour indiquer à Molly ce qu'elle doit répondre à son père est ingénieuse et drôle !






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Membres