Bienvenue !

BIENVENUE !
Ce blog se propose de faire découvrir quelques films (principalement muets)
moins connus de l'âge d'or du cinéma, à ce jour plus de 850 films ...
Premier message le 09.06.2010 :
Lazybones


Retrouvez-nous sur FB, ou suivez le flux RSS de ce blog en cliquant sur les icônes à votre droite ! Follow us on FB or get the feed!


Enregistrer

Rechercher dans ce blog

Archives du blog

dimanche 5 mai 2013

Within the Law - Frank Lloyd - 1923


Norma Talmadge ...
Mary Turner
Lew Cody ...
Joe Garson
Jack Mulhall ...
Richard Gilder, his son
Eileen Percy ...
Aggie Lynch
Joseph Kilgour ...
Edward Gilder
Arthur Stuart Hull ...
George Demarest (as Arthur F. Hull)
Helen Ferguson ...
Helen Morris
Lincoln Plumer ...
Sergeant Cassidy (as Lincoln Plummer)
Tom Ricketts ...
General Hastings (as Thomas Ricketts)
Ward Crane ...
English Eddie
Catherine Murphy ...
Gilder's Secretary
DeWitt Jennings ...
Inspector Burke (as DeWitt C. Jennings)
Lionel Belmore ...
Irwin, his attorney
Eddie Boland ...
Darcy

105 minutes


Mary Turner est accusée d'un vol dans les grands magasins Gilder's Emporium où elle travaille en tant que vendeuse pour 10 dollars la semaine. Innocente, Mary tente bien de convaincre le Juge qui semble douter de l'accusation mais Edward Gilder veut faire un exemple pour ses employés et Mary est condamnée à 3 ans de prison à Auburn. Lors de l'occasion qui lui est donnée de revoir Gilder avant de se retrouver derrière les barreaux, Mary affirme vouloir se venger.
Trois ans passent, Mary fait la connaissance de Aggie, une autre détenue. A sa sortie elle cherche du travaille sans succès et décide alors de se suicider en se jetant à l'eau. Joe Garson, un voleur, se jette à l'eau pour la sauver et la ramène chez Aggie. Après avoir réaliser qu'elle ne retrouverait pas de travail honnête avec son passé et après avoir lu un article parlant de la loi qui a supplanté la justice, Mary décide de suivre Aggie et Joe sur le chemin parallèle à la loi, mais dans la stricte légalité !
Après un an les deux jeunes femmes sont devenues riches, Aggie sort avec le vieux General Hastings qui les emmène à une fête annuelle. Apercevant le fils Gilder recevant une coupe pour ses mérites, Mary voit une occasion de se venger de son père et demande à faire sa connaissance. Bien vite Richard Gilder tombe amoureux de Mary, un peu au désespoir de Joe, tombé lui aussi sous le charme de sa belle rescapée. Les deux se marient secrètement mais l'inspecteur Burke veille et monte un coup pour débarrasser la ville de cette femme encombrante et de sa clique. Si Joe tombe dans le panneau, Mary de son côté va tout faire pour le tirer des sales draps dans lesquels il s'est enfoncé ...



Un film plutôt long pour conter cette sombre histoire de vengeance et cette belle histoire d'amour. 
Bien conté, certes, mais il subsiste un espèce de doute à la fin, car alors que Mary se montre amoureuse elle semble oublier sa vengeance. Plus tard elle affirmera ne pas aimer Richard qui très amoureux ne la laissera pas s'en aller. Pour sauver Joe elle n'hésitera pas à faire accuser Richard qui selon elle ne pourra pas être accusé du crime d'un voleur qui aurait pénétré chez eux par effraction. Dans ces conditions il est difficile de se faire une opinion sur le caractère réel de l’héroïne.
Des acteurs épatants, Norma Talmadge bien sûr, Jack Mulhall charmant à son habitude, DeWitt Jennings, mais la surprise vient surtout pour moi de Lew Cody qui se montre touchant dans un rôle auquel il donne une très belle dimension. Un vrai plaisir de le découvrir dans ce rôle d'homme pas très honnête mais aimant, sans sa moustache pour une fois.


DVD édité par Kino, avec Kiki 1926 (The Norma Talmadge Collection), musique composée et accompagnant fort joliment les images par Makia Matsumura



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Membres