Bienvenue !

BIENVENUE !
Ce blog se propose de faire découvrir quelques films (principalement muets)
moins connus de l'âge d'or du cinéma, à ce jour plus de 850 films ...
Premier message le 09.06.2010 :
Lazybones


Retrouvez-nous sur FB, ou suivez le flux RSS de ce blog en cliquant sur les icônes à votre droite ! Follow us on FB or get the feed!


Enregistrer

Rechercher dans ce blog

Archives du blog

vendredi 25 octobre 2013

The Headless Horseman - Edward D.Venturini - 1922

 


Will Rogers ...
Ichabod Crane
Lois Meredith ...
Katrina Van Tassel
Ben Hendricks Jr. ...
Abraham Van Brunt ('Brom Bones')
Charles Graham ...
Hans Van Ripper
Mary Foy ...
Dame Martling
Bernard A. Reinold ...
Baltus Van Tassel (as Bernard Reinold)
Downing Clarke ...
Dominie Heckwelder
Jerry Devine ...
Adrian Van Ripper
James Sheridan ...
Jethro Martling (as Sheridan Tansey)
Kay MacCausland ...
Elsa Vanderdonck
Nancy Chase ...
Gretchen


72 minutes
Grapevine Video pour l'édition


D'après une histoire de Washington Irving

Une petite communauté d'origine hollandaise attend son nouveau maitre d'école, Ichabod Crane, un yankee. Certains habitants ont de la peine à accepter qu'il ne soit pas hollandais comme eux.
Dès son arrivée le *schoolteacher" s'interesse de très près à Katrina Van Tassel, la fille du plus riche propriétaire du petit village de Sleepy Hollow mais celle-ci aime Brom, le casse-cou du coin. Jaloux Brom n'aime pas voir Ichabod faire les yeux doux à sa dulcinée, d'autant plus qu'Ichabod est surtout intéressé par la fortune du père Van Tassel.
Très superstitieux les habitants racontent que la région est hantée et les histoires de fantômes foisonnent. Lorsqu'il devient un peu trop envahissant le facétieux Brom fait en sorte de faire croire qu'Ichabod est de mèche avec le diable. Mais alors qu'il était sur le point d'être enduit de goudron et de plumes et jeté hors du village par les habitants outrés Ichabod est sauvé par Van Tassel qui amène la preuve de son innocence par le biais d'un jeune garçon manipulé par Brom le farceur.
Au final Brom devra s'excuser mais trouvera une autre ruse pour éloigner définitivement son rival ...

Une histoire soporifique peu passionnante (c'est presque une lapalissade !). Le scénario est dans le fond très maigre et se résume à trois fois rien. Will Rogers dans la peau d'un type pédant n'est pas très drôle et c'est dommage.
On peut regretter l'absence de développement de fantômes qui auraient pu apporter un peu d'action ou de suspens. 
J'ose croire que l'histoire tournée par Tim Burton en 1999 Sleepy Hollow est plus palpitante !

On trouve ce film chez Grapevine Video, l'image est bonne et la musique est constituée par des extraits musicaux pas mal rabâchés.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Membres