Bienvenue !

BIENVENUE !
Ce blog se propose de faire découvrir quelques films (principalement muets)
moins connus de l'âge d'or du cinéma, à ce jour plus de 850 films ...
Premier message le 09.06.2010 :
Lazybones


Retrouvez-nous sur FB, ou suivez le flux RSS de ce blog en cliquant sur les icônes à votre droite ! Follow us on FB or get the feed!


Enregistrer

Rechercher dans ce blog

Archives du blog

mercredi 6 novembre 2013

Adam's Rib - Cecil B. DeMille - 1923


Milton Sills ...
Michael Ramsay
Elliott Dexter ...
Prof. Nathan Reade
Theodore Kosloff ...
Jaromir XIII - Deposed King of Morania
Anna Q. Nilsson ...
Mrs. Michael Ramsay
Pauline Garon ...
Mathilda Ramsay
Julia Faye ...
The Mischievous One
Clarence Geldart ...
James Kilkenna
Robert Brower ...
Hugo Kermaier
Forrest Robinson ...
Kramer
Gino Corrado ...
Lt. Braschek
Wedgwood Nowell ...
Minister's Secretary
Clarence Burton ...
Cave Man



102 minutes
Titre français : La rançon d'un trône

Michael Ramsey est un business man très occupé à surveiller le cours du blé qui la rendu très riche. Le jour du XIXe anniversaire de leur mariage, sa femme Marian reçoit la visite de Jaromir, un homme qui lui apporte la romance qui lui manque tant tandis que son mari semble avoir oublié ce jour très important pour elle. Jaromir veut l'épouser et lui prouve son amour. 
Toutefois Michael prend conscience de la date du jour et s'en va retrouver sa femme qu'il trouve dans les bras de Jaromir. Alors qu'il va en venir aux mains, le serviteur de la maison reconnait dans le rival le roi exilé de Moronia, Jaromir XIII, chassé de son pays par la révolution. Avant son départ il promit de revenir au pays si son peuple avait besoin de lui.
De son côté la fille de Marian et Michael, Mathilda, est très éprise d'un paléontologue zoologiste Nathan Reade qu'elle retrouve dans son musée et qu'elle séduit avec aplomb. Lorsqu'elle apprend que sa mère est prête à tout pour s'enfuir avec Jaromir elle décide de l'en empêcher. De son côté Michael à fort à faire pour contrer le Roi qui obtient tous les regards des femmes enamourées au cours d'une soirée organisée par sa femme. 
Mais très vite Marian décide de quitter son mari et sa fille pour s'enfuir avec l'homme qui lui témoigne tant d'intérêt et Michael va jouer son va-tout : négocier le blé de Moronia à perte et faire remonter le roi sur son trône et l'éloigner de sa femme. Le parcours est semé d'embuches pour Michael et Marian qui risquent le tout pour le tout pour époigner leur femme et mère de Jaromir ...


Un film sérieux traité avec un certain humour au début mais qui finit par basculer dans le drame. Mathilda a jeté son dévolu sur le professeur de paleontologie qui en tombe amoureux. Toutefois ses actes ne correspondent pas à ce que le pauvre homme attendait de l'amour. Durant la soirée Mathilda qui tente d'éloigner Jaromir va ainsi cruellement blesser le coeur du pauvre Nathan en préférant danser avec le roi. 

Les décors sont somptueux et les scènes superbement filmées. Ainsi verra-t-on Mathilda s'asseoir sur un vénérable squelette de stegausorus sous les yeux horrifié du conservateur, semant ainsi la pagaille au sein du musée poussiéreux. La soirée organisée par Marian est très joliment rendue : les danseurs sont couverts d'une pluie de pétales (il me semble), ils ouvrent des ombrelles pour se protéger puis allument des lanternes qu'ils tiennent à bout de bras tandis que l'intensité de la lumière baisse.
Pour nous expliquer que le problème de la confiance et de l'amour est récurrent depuis la nuit des temps, Cecil B. DeMille nous invite à le rejoindre au début de l'humanité où les acteurs grimés de façon simiesque et vêtus de peaux de bête reproduisent la scène à la façon de l'époque. Ainsi Elliott Dexter deviendra un fabricant d'arc, Anna Q. Nilsen créera des poteries à base d'osier, et le "serpent" détournant la gentille femme au foyer se montrera sous les traits d'un joueur de flûte.

Bref on passe un bon moment, comme toujours les déboires matrimoniaux vécues par les autres apportent toujours de l'eau au moulin aux vies des couples vivant de nos jours. Bien sûr les temps changent mais dans le fond les problèmes soulevés restent toujours autant d'actualité, ou bien ?

On trouve le film chez Grapevine video, l'image est bonne.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Membres