Bienvenue !

BIENVENUE !
Ce blog se propose de faire découvrir quelques films (principalement muets)
moins connus de l'âge d'or du cinéma, à ce jour plus de 850 films ...
Premier message le 09.06.2010 :
Lazybones


Retrouvez-nous sur FB, ou suivez le flux RSS de ce blog en cliquant sur les icônes à votre droite ! Follow us on FB or get the feed!


Enregistrer

Rechercher dans ce blog

Archives du blog

mercredi 5 février 2014

The Red Lantern - Albert Capellani - 1919



A Pekin, avant la guerre des Boxers à la fin du 19e siècle. Mahlee ne comprend pas pourquoi elle subit les quolibets de ses compatriotes qui se moquent de ses grands pieds. Sa grand mère se fait vieille et essaie son cercueil. Avant de mourir elle lui explique qu'elle est la fille d'un mandarin de l'Ouest et qu'elle désire qu'elle se coupe les pieds afin qu'elle puisse rejoindre ses ancêtres qui refuseront de l'accueillir dans le cas contraire. Mahlee fait une tentative mais à la vue du sang elle perd connaissance tandis que sa grand-mère meurt.
Andrew Templeton, le fils du missionnaire local qui a entendu les cris poussés par la jeune fille fait son apparition et emmène Mahlee à la mission où ses parents décident de la soigner et de la garder. Mahlee se convertit au christianisme et donne des cours aux jeunes du quartier.
Le Dr Sam Wang, un eurasien à l'esprit malfaisant qui a bénéficié des bontés des Templeton revient des Etats-Unis où il a terminé ses études. Très épris de Mahlee il fait aussi partie de las société secrète des Poings de la justice et de la Concorde comme se nommaient les membres du clan des Boxers qui veulent chasser les blancs de la Chine. Il profite d'ouvir un dispensaire qui lui sert de couverture pour ses activités peu recommandables. Un jour Andrew, parti en mission dans le Nord revient blessé là la tête, la guerre des Boxers est sur le point de commencer.
Malhee est très amoureuse du jeune homme qu'elle soigne avec amour. Sam lui apprend que jamais les blancs ne consentiront à ce qu'elle épouse l'un des leurs mais elle refuse de le croire. Pourtant, lorsqu'un certain Sir Philippe Sackville et sa fille font leur apparition pour chercher refuge à la mission, elle comprend qu'en effet il a raison : Philippe regarde Blanche qu'il commence à courtiser au grand dam de Mahlee.
Mahlee décide alors de rallier la cause des Boxers et rejoint Sam qui a plus d'un tour dans sa poche. Grâce aux trucs de magicien appris en Occident, il fait passer Mahlee pour la déesse de la lanterne rouge qu'il fait apparaitre le soir du Nouvel an ...


Les costumes et les décors sont somptueux (et les intertitres très jolis !), à tel point qu'on en oublie l'histoire ou les personnages. Difficile de s'attacher à l'un ou à l'autre lorsqu'on regarde l'apparence des choses ou des êtres.
Une scène originale : devant un tableau montrant la Vierge Marie auréolée, Mahlee s'en inspire pour arranger ses tresses de façon à se créer une auréole de cheveux.
 
Le film semble conté sans parti pris. Ainsi la jeune Eurasienne rêve d'amour avec le fils de la maison mais celui-ci n'est simplement pas amoureux. A la vue des mains de Mahlee il se détourne même. Les missionnaires missionnent, qu'attendre d'autre de la part de gens pétris de bonnes intentions pour autant que cela n'affecte pas leur quotidien ou leurs proches ?
Dans le fond il n'y a aucune surprise dans ce film. Sir Sackville ne veut pas reconnaître sa fille. Est-ce que cela aurait changé quelque chose au cour de l'histoire qu'il le fasse ? Bref, le film est empreint de fatalisme, comme cela va de soi pour un film tourné en Orient. 
Noah Berry campe un Eurasien peu sympathique et Alla Nazimova s’acquitte très bien de ce rôle dual très visuel. On peut juste regretter l'absence d'interprétation des motivations de chacun qui aurait donné un peu plus de profondeur aux protagonistes de ce film assez superficiel.

http://www.allanazimova.com

Retrouvé par Gosfilmofond Moscou et restauré par la FIAF, Fédération internationale des archives du Film en Belgique. Teinté.



Alla Nazimova ...
Mahlee & Blanche Sackville
Noah Beery ...
Dr. Sam Wang
Charles Bryant
Edward Connelly ...
Gen. Jung-Lu
Frank Currier ...
Sir Philip Sackville
Reginald Denny
Darrell Foss ...
Andrew Handel
Dagmar Godowsky
Winter Hall ...
Rev. Alex Templeton
Henry Kolker
Harry Mann ...
Chung
Virginia Ross ...
Luang-Ma
Mary Van Ness ...
Mrs. Templeton

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Membres