Bienvenue !

BIENVENUE !
Ce blog se propose de faire découvrir quelques films (principalement muets)
moins connus de l'âge d'or du cinéma, à ce jour plus de 850 films ...
Premier message le 09.06.2010 :
Lazybones


Retrouvez-nous sur FB, ou suivez le flux RSS de ce blog en cliquant sur les icônes à votre droite ! Follow us on FB or get the feed!


Enregistrer

Rechercher dans ce blog

Archives du blog

mardi 18 mars 2014

Helen's Babies - William A. Seiter - 1924

 


Les Lawrence sont les parents de deux petites filles qu'ils élèvent selon les préceptes du livre écrit par le frère de Madame, Harry.
Lorsque Harry décide de venir leur rentre visite pour se reposer, le couple décide de lui confier leurs filles Toddie et Budge. Ignorant ce fait, Harry arrive en train dans lequel les parents sautent pour prendre quelques jours de congé bien mérité. Avant de partir ils présentent à Harry leur voisine, Alice Mayton, une admiratrice de Harry. Troublé par les événements Harry monte à bord de la voiture dans laquelle prend aussi place Alice. En chemin ils découvrent Toddie pendue à une branche d'arbre depuis laquelle elle tentait de récupérer sa poupée. Heureusement elle tombe dans la voiture au moment où elle passe. Plus tard Harry dégringole de l'arbre en essayant de récupérer la poupée de la petite fille.
A la maison les deux gamines décident de l'aider à défaire ses bagages, bonjour les dégâts ! Harry calme ses nerfs en faisant une très grande promenade dans la campagne. Lorsque vient le moment de mettre au lit les demoiselles, les problèmes ne font que s'accumuler. Le matin Toddie réussit à passer par la fenêtre pour réveiller son oncle, bref, le livre écrit par Harry est très théorique, surtout que Harry n'a aucune expérience avec les enfants. En fait il a écrit ce bestseller sur les conseils de son éditeur qui lui a promis le succès ...

Pauvre Harry, on comprend son désarroi, les petites filles enchainent catastrophe sur catastrophe avec un entrain qui ne faiblit pas. Trop gentil, Harry se laisse tout faire à tel point qu'il ne voit pas la gentille voisine qui pourtant n'a d'yeux que pour lui. Heureusement de catastrophe en catastrophe les deux vont finir par se rapprocher. On aura droit encore à un suspens final avant le happy ending.
Un gentil film dont le rythme est un peu lent et qui tire en longueur à voir pour l'adorable Baby Peggy, le charmant Edward Everett Norton et les fans de Clara Bow qui n'a que 19 ans dans ce film.

Avant Shirley Temple, Baby Peggy était une star enfant qui a tourné un très grand nombre de films dans les années 20. Toujours en vie de nos jours Baby Peggy a en outre écrit plusieurs livres sous le nom de Diana Serra Cary.
85 minutes

Baby Peggy ...
Toddie
Clara Bow ...
Alice Mayton
Jeanne Carpenter ...
Budge (as Jean Carpenter)
Edward Everett Horton ...
Uncle Harry
Claire Adams ...
Helen Lawrence
George Reed ...
Rastus, the coachman
Mattie Peters ...
Mandy, the housekeeper
Richard Tucker ...
Tom Lawrence







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Membres