Bienvenue !

BIENVENUE !
Ce blog se propose de faire découvrir quelques films (principalement muets)
moins connus de l'âge d'or du cinéma, à ce jour plus de 850 films ...
Premier message le 09.06.2010 :
Lazybones


Retrouvez-nous sur FB, ou suivez le flux RSS de ce blog en cliquant sur les icônes à votre droite ! Follow us on FB or get the feed!


Enregistrer

Rechercher dans ce blog

Archives du blog

jeudi 10 avril 2014

Another Man's Boot - William James Craft - 1922




Francis Ford et Harry Smith
Après une dure journée de travail dans un ranch, le cowboy Ned Hadley reçoit une lettre et fait part de son contenu à son meilleur ami, The Stranger. Ned lui explique avoir quitté sa famille il y a 15 ans et avoir à peine connu sa petite soeur qui lui écrit que son père est aveugle et que leur mine attire les convoitises. Elle lui demande son aide pour la conserver. 
Ned a économisé durement et décide d'aller à la rescousse de sa famille. Malheureusement deux bandits surprennent la conversation et le font chuter d'une falaise pour empocher l'argent. The Stranger survient et les poursuit, avant de réussir à récupérer l'argent et de revenir auprès de son vieil ami en piteux état. Ned lui demande alors de prendre sa place pour venir en aide à sa soeur ainsi qu'à son père avec lequel il s'était disputé. The Stranger demande à un prospecteur, Ike, de prendre soin de Ned avant de se mettre en route.
Pendant ce temps dans la petite ville non loin de la mine, Stevens le propriétaire du saloon se demande d'où Nell Hadley tient les pépites qu'elle apporte en ville. Comme il est bien décidé à le savoir il tente l'approche douce de son côté et envoie ses hommes forcer Injun Jim, l'homme de main des Harldey qui fournit les pépites à la jeune fille, à révéler d'où elles proviennent.
Elvira Weil et Frank Lanning

En chemin, The Stranger voit deux hommes molester un indien et lui vient en aide avant de poursuivre sa route. Après un passage au saloon, il finit par arriver chez les Hardley où son père et sa soeur l'accueillent avec joie. Injun Jim se doute de quelque chose lorsqu'il voit que l'étranger n'a pas la cicatrice de Ned sur l'avant-bras. Toutefois il ne parle pas car il est redevable de son aide face aux hommes de Stevens. Les deux hommes travaillent d'arrache-pied dans la mine car la concession prendra fin d'ici quelques semaines. 
Stevens tient enfin un moyen de s'emparer de la mine lorsqu'un homme qui n'est autre que l'un des bandits ayant attaqué Ned lui dévoile que l'homme qui se fait passer pour le fils Hardley est un imposteur ...

Quelques scènes du saloon ...





Francis (à droite) et son nouvel ami

Bob Kortman au centre

Francis Ford et Elvira Weil
Amusant film sans prétention avec passablement de qualités sur lequel souffle un indéniable air d’authenticité. Le saloon à lui seul vaut le détour : on y trouve des gars avec des tronches pas possible, accoudés devant un phonographe, un buveur avec des pailles qui sucre autant qu'il sale sa boisson, un orchestre, des panneaux vantant les bienfaits du lait sur les murs, un gros malabar maladroit et armé semble faire sa loi et l'étranger demande la même consommation que lui avant de s'apercevoir qu'il s'agit d'un cornet de glace ! Bref, on n'est pas au bout de nos surprises.
Bien sûr le grand frère de John Ford n'a rien d'un jeune premier. Plutôt lourd avec un visage un peu écrasé il a toutefois une bonne tronche (imberbe dans ce film !). Il démontrera des talents pour s'évader de prison et aura bien de la peine à ne pas se trahir face à la jeune femme dont il est tombé amoureux.
La charmante Elvira Weil était la femme de Henry Hathaway. Elle n'a tourné que dans 7 films et celui-ci est son dernier. A ce jour on peut la voir que dans ce film.
Frank Lanning a joué bon nombre d'indiens ou de chinois. Dans ce rôle il se montre malin lorsqu'il se doute que l'Etranger n'est pas celui qu'il prétend être. Homme de main on le voit travailler à la mine le jour, surveiller la jeune fille qu'il protège de loin et faire les repas le soir. Bref, il fait tout !
Les habitants du patelin n'ont visiblement pas grand'chose à se mettre sous la dent, la moindre bagarre les attire et ils sont prompts à suivre quiconque leur fera miroiter un petit lynchage impromptu. 
Bob Kortman à gauche
Le terrible Bob Kortman donne ici pleine mesure de son talent. Je ne crois pas qu'il ait jamais tourné un rôle de gentil de toute sa carrière. Il faut dire qu'il a le physique de l'emploi ! Amusant de le voir encore jeune après l'avoir vu dans bon nombre de films plus récents.
Le shérif a un visage connu mais je n'ai pas réussi à déterminer son identité ?

Pour terminer il faut reconnaitre que les courses poursuites sont très joliment filmées dans un esthétique nuage de poussière. Les images propres font de ce film une plutôt agréable surprise. On le trouve chez Oldies avec la musique habituelle, avec le film Ace of Clubs avec Al Hoxie.

60 minutes
Le mystérieux shérif
Francis Ford ...
The Stranger
Bob Kortman ...
Sly Stevens
Frank Lanning ...
Injun Jim
Harry Smith ...
Ned Hadley
Elvira Weil ...
Nell Hadley

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Membres