Bienvenue !

BIENVENUE !
Ce blog se propose de faire découvrir quelques films (principalement muets)
moins connus de l'âge d'or du cinéma, à ce jour plus de 850 films ...
Premier message le 09.06.2010 :
Lazybones


Retrouvez-nous sur FB, ou suivez le flux RSS de ce blog en cliquant sur les icônes à votre droite ! Follow us on FB or get the feed!


Enregistrer

Rechercher dans ce blog

Archives du blog

mercredi 14 septembre 2011

Untameable (The) - Herbert Blaché - 1923




Gladys Walton ...
Edna Fielding / Joy Fielding
Malcolm McGregor ...
Chester Arnold
John St. Polis ...
Dr. Copin (as John Sainpolis)
Etta Lee ...
Ah Moy

65 minutes
Autres titres :
The Two Souled Woman USA (alternative title)
The White Cat USA (alternative title)


Chester, un jeune reporter (McGregor) part au volant de sa belle voiture. Grisé par la vitesse, il en oublie les règles de conduite les plus élémentaires et termine dans le fossé. A son réveil, il découvre une belle jeune fille à son chevet qui se présente : Joy Fielding (Walton). Accompagnée de sa vieille amie d'enfance Ah Moy (Lee) qui lui sert de gouvernante, Joy habite seule dans une grande et luxueuse maison. Son médecin personnel, le Dr Copin (Sainpolis) s'occupe du blessé assez brutalement et se réjouit de son départ prochain. Mais très vite, les deux jeunes gens tombent amoureux. Peu de temps après, alors qu'enfin Chester se sent beaucoup mieux, il surprend une jeune femme brutale qui fouette Ah Moy, lance des plateaux au sol alors que les chiens de la maison hurlent à la mort. La jeune femme qui n'est autre que Joy, prétend s’appeler Edna ...
Chester de retour au travail découvre que le Dr Copin n'est qu'un escroc qui a été radié de l'ordre des médecin : aidé par la fidèle Ah Moy qui l'appelle à l'aide lorsqu'elle voit le docteur à l’œuvre, Chester va tenter d'annuler les effets hypnotiques du méchant docteur mais la tâche ne va pas être aisée ..



Un film qui tourne autour du dédoublement de la personnalité de Joy et l'exploitation de cet état par le Dr Copin qui utilise des méthodes peu orthodoxes pour maintenir Joy dans la peau d'Edna afin de l'épouser pour mieux pouvoir la détrousser ...Les contrastes entre la gentille Joy et la terrible Edna sont bien exploités, en particulier la métamorphose visuelle qui permet de voir un dédoublement d'images en surimpression qui est très explicite. 
Gladys Walton est une fort belle femme pulpeuse qui devait avoir un grand succès à l'époque. Malcolm McGregor incarne le gentil journaliste qui n'hésite pas à échanger quelques coups avec le vilain, John St Paulis est inquiétant à souhait, et Etta Lee est particulièrement charmante dans le rôle d'Ah Moy, la douce et fidèle servante et amie (quoi qu'on se demande comment elle peut concilier si bien ces deux états - à mettre sur le compte du caractère asiatique d'Ah Moy, je suppose ...).

Extrait :


Un site



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Membres